En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Arabe : Bienvenue

Par Admin A. de Lamartine, publié le mardi 2 septembre 2014 13:10 - Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017 13:49

Pourquoi apprendre l’ARABE ?

Par AHMED ZAARI LAMBARKI le 19 octobre 2017 à 16:24

L’arabe est parlé par près de 300 millions de personnes dans le monde arabe. C’est la langue nationale des 22 pays de la Ligue arabe. C’est l’une des six langues officielles utilisées aux Nations Unies. Langue de culture, de science, de commerce, d’échanges, l’apprentissage de l’arabe présente de véritables atouts.

 

Du point de vue pédagogique :

• Tout comme l’anglais, l’allemand et l’espagnol, l’arabe fait partie des 10 langues officiellement enseignées dans le système éducatif français. Les programmes existent à tous les niveaux (élémentaire, collège, lycée) et s’appuient sur le Cadre Européen Commun de Référence des Langues vivantes.

• L’arabe peut être choisi (comme LV1, LV2 ou LV3) à tous les examens (DNB, Baccalauréat, CAP-BEP, BTS) et la plupart des concours (grandes écoles littéraires, scientifiques ou économiques, ENS, Sciences Politiques, etc.). De même, l’arabe est présent dans 22 établissements universitaires.

• L’étude de l’arabe contribue à développer les capacités de rigueur et de réflexion des élèves. Elle leur permet de découvrir l’univers particulier d’une langue sémitique, d’un nouvel alphabet et donne accès à d’autres modes de vie et de pensée.

• La maîtrise de cet outil linguistique permet d’une part d’éviter les amalgames, les confusions et les clichés préétablis (Arabe, Islam, islamisme, sunnisme, shiisme, etc.) et d’autre part de mieux appréhender le monde complexe dans lequel nous vivons.

• L’Arabe permet d’optimiser ses chances de réussite au baccalauréat. En épreuve facultative, seules les notes au-dessus de 10 sont prises en compte. Une note en dessous ne change rien à la moyenne générale.

 

Du point de vue culturel :

• L’arabe permet une ouverture culturelle très étendue tant du point de vue géographique (du Golfe arabo-persique à l’Océan atlantique) que du point de vue historique (de la naissance de l’Islam aux conflits actuels, en passant par les différents empires ayant rayonné à partir de Damas, Bagdad et Cordoue).

• La connaissance de cette langue répond à la question cruciale de l’intégration de la population issue de l’immigration. Connaître sa propre identité, sa culture d’origine et bien évidemment la langue qui en est le véhicule est un des meilleurs facteurs d’insertion au sein de la société à laquelle on appartient.

• Gardienne des savoirs anciens de la Grèce, de l’Inde, de la Perse et de la Mésopotamie, l’arabe a permis de faire progresser le patrimoine scientifique universel dans toutes les branches du savoir intellectuel et technique. Apprendre cette langue représente donc un enrichissement personnel considérable.

 

Du point de vue économique : 

• Le monde arabe bénéficie d’une position stratégique très importante. Appartenant pour une grande partie aux pays du bassin méditerranéen, il est considéré comme un   trait d’union entre trois continents : l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

• La maîtrise de la langue arabe est un véritable atout dans des secteurs comme le commerce international, la diplomatie, le tourisme, le journalisme.

• Les liens économiques entre la France et le Maghreb sont très étroits.  Premier partenaire commercial des trois pays du Maghreb, la France entretient également des relations de coopération culturelle, scientifique et commerciale privilégiées avec les pays du Moyen-Orient et du Golfe.